La rue Cases-Nègres

♥ Coup de coeur ♥

 

Résumé

A la rue Cases-Nègres, à Petit-Morne, bourg de Rivière Salée, José et ses amis vivent dans l’insouciance tandis que leurs parents, de pauvres gens, triment dans les plantations de canne à sucre pour gagner leur vie.

C’est dans ce contexte que commence La Rue Cases-Nègres, ce grand classique de la littérature antillaise. A travers le récit de sa propre enfance, Joseph Zobel y décrit la Martinique des années 1930, en peignant avec la mémoire du coeur et des blessures, la vaillance, la dureté et la tendresse des descendants d’esclaves, acharnés à bâtir pour leurs enfants un pays plus libre et plus généreux.

 

Mon avis

Nous sommes ici plongés dans la Martinique des années 1930, dans le quotidien de José qui vit avec sa grand-mère, Man Tine, à la rue Cases-Nègres tandis que sa mère vit à Fort-de-France pour son travail. Man Tine travaille dur dans les plantations de cannes à sucre mais elle est souciante de l’avenir de José. Elle souhaite qu’il aille à l’école et obtienne son bac, sésame pour une vie meilleure à cette époque.

Lire la suite