Mon aventure entrepreneuriale #0 – Présentations

10 septembre 2019

Hello les Etoiles !

Pour ceux et celles qui ne me connaissent pas, je refais rapidement les présentations 🙂

Je m’appelle Carole, j’ai 37 ans (en 2019 car si vous lisez cet article alors que nous sommes en 2030, je n’aurai plus 37 ans…^^). Je suis mère célibataire (cette donnée aussi est sûrement amenée à changer ^^) d’un garçon de 10 ans (vous avez compris hein, je ne vais pas la refaire à chaque fois, cette donnée aussi va changer, demain même il ne sera déjà plus le même qu’à l’heure où j’écris ^^).

J’ai travaillé 17 ans en banque de financement au sein de deux grands groupes bancaires. Je suis plutôt contente de ma carrière… Mais en avril 2018, j’ai pris l’une des plus grandes décisions de ma vie : quitter mon job confortable pour… pour quoi d’ailleurs ?

J’allais écrire « tenter l’aventure entrepreneuriale » puis j’ai effacé. J’allais écrire « réaliser mes rêves » puis j’ai effacé, ça fait trop cliché + ça ne correspond pas vraiment à la réalité + j’espère ne jamais finir de rêver alors réaliser mes rêves n’est pas un objectif mais un chemin. Alors pourquoi ? Parce que je ressentais fortement la nécessité de me diriger vers une activité qui me tiendrait à coeur. J’ai beaucoup apprécié mes années à la banque mais j’ai senti qu’il était temps de fermer le livre et d’en ouvrir un nouveau.

Alors avril, je décide de quitter mon travail. Je le quitte effectivement en août 2018. Et là… là… commence une formidable aventure. A ce jour, le 10 septembre 2019, je peux dire avec certitude que quelle que soit l’issue de cette aventure, je ne regretterai jamais cette décision. C’est d’ailleurs la peur du regret de ne pas avoir tenté qui m’a poussé à partir. J’avais la trouille. La trouille d’avoir laissé passer les années, d’avoir laissé passer ma chance et de le regretter plus tard. J’ai eu un flash de moi dans 30 ans, toujours à la banque, n’ayant jamais eu le courage de partir, à faire et refaire toujours les mêmes tâches… J’en ai eu des frissons, j’en ai pleuré à chaudes larmes dans le RER. Il fallait que je tente, que je prenne le risque car je mourais à petit feu…

2019 sera indubitablement l’une des plus belles années de ma vie : j’ai teeeeellement évolué en si peu de temps, plus qu’en 36 ans de vie. J’ai appris sur moi-même, j’ai appris de mes rencontres et j’apprends encore. Je me suis consacrée aux activités que j’aime le plus au monde : peindre, dessiner, lire, m’occuper de mon fils et participer à son éveil. Et le plus génial dans tout ça c’est que toutes ces activités n’ont pas été que des loisirs… Toutes ces activités participent de mon projet professionnel. Il y a peu de temps, j’ai relu cet article que j’ai écrit en 2016 « Laissez-les choisir », et je me suis rendue compte que oui, je suis bien en train de le créer ce métier de mes rêves alliant psychologie, arts et littérature ! Et j’ajouterais transmission, aide aux autres, développement personnel et intérêt pour la culture afro ! Oui, oui, tout cela sera intégré dans mon projet professionnel 🙂

Aussi, je suis retournée sur le chemin de l’apprentissage car j’ai suivi plusieurs formations que j’ai A-DO-REES ! Coaching, PNL, approche systémique, psychopédagogie positive… Apprendre est littéralement une passion pour moi.

Au bout d’un an maintenant, je suis riche de tout cela mais encore très pauvre de tout ce que je n’ai pas encore fait, appris ou expérimenté.

Bref. C’était pour les présentations.

Pour ceux et celles qui me suivent sur les réseaux sociaux, j’ai proposé de partager avec vous des bribes de mon aventure entrepreneuriale. Je ne vais pas partager avec vous un million de conseils, et infos sur l’entrepreneuriat, je n’en ai absolument pas les compétences. Mais comme je l’ai fait jusqu’à aujourd’hui sur mes lectures et la vie que je mène avec mon fils, je partagerai avec vous mes aventures, mes apprentissages, quelques conseils, mes états d’âme, des tips et des bons plans si j’en ai, tout ceci en tout subjectivité !

Débuter ici un semblant de journal intime de cette aventure, c’est aussi le moyen pour moi de la graver quelque part et d’y revenir dans un, deux, trois, dix ans avec, je l’espère, la belle surprise de constater que j’ai réussi ma reconversion.

De toutes les façons, j’ai dit un jour à des amis « le jour où vous me verrez avec tout le bras droit tatoué… c’est que j’aurai réussi » (bon, faudrait pas qu’elle tarde trop la réussite et que je me tatoue le bras à 60 ans ^^)

Alors, sur ce blog qui au départ n’était dédié qu’aux livres, puis aux livres et à mes aventures avec mon fils, à partir de ce jour je partagerai avec vous de temps en temps mon aventure entrepreneuriale…

(Bien évidemment, je continuerai à parler littérature, estime de soi, culture afro and so on…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *