« Maman, est-ce que le racisme existe toujours dans notre pays ? »

*********Article posté à l’origine sur LinkedIn*********
C’est la question que mon fils de 9 ans m’a posée suite à un débat philosophique organisé par sa maîtresse; maîtresse que j’ai récemment chaleureusement remerciée pour tout ce qu’elle fait pour ses élèves.
Entre autres merveilleuses choses, elle organise des débats philosophiques dans sa classe de CM1, des débats comme ils pourront en avoir en classe de Terminale. Et ce jeudi 27 mars 2019, le thème était le racisme.
Mon fils était très content et très fier d’amener à l’école les livres que nous avons à la maison sur : Martin Luther King, Rosa Parks et Nelson Mandela.

Et à la fin de la journée c’est cette question qu’il m’a posée : « Maman, est-ce que le racisme existe toujours dans notre pays ? »
Ma réponse : « Malheureusement oui mon fils car tu sais, le racisme ce n’est pas juste un mot, un concept qui existe ou qui n’existe pas. Le racisme est formé par l’ensemble des personnes racistes et comme nous sommes 7 milliards d’êtres humains sur Terre, je pense qu’il y aura toujours des personnes racistes malheureusement. Les personnes racistes sont des personnes qui, comme elles ne connaissent pas cette autre personne, sa culture, ses habitudes, sa manière de penser, alors elles jugent et ne l’aiment pas. Parfois même elles en ont peur.
Mon fils : « Les personnes racistes elles ne sont pas ouvertes d’esprit. Si elles apprenaient à connaître les autres, elles ne seraient pas racistes. »
Moi : « Oh ben tu sais, malheureusement il y a des personnes racistes qui connaissent les autres mais elles ne veulent simplement pas que les autres soient leurs égaux ou alors elles leur reprochent des choses sans se demander si c’est vrai ou pas. »
Vous devez vous demander pourquoi je parle d’école, de racisme et de littérature jeunesse sur LinkedIn. Vous devez vous dire que ce n’est pas le lieu, que les débats philosophiques se passent sur Facebook.
Moi, au contraire, je trouve que ce sujet précis a toute sa place ici car, si aborder ce sujet peut rappeler à quiconque passe sur mon profil que le racisme sévit dès le plus jeune âge, qu’il peut détruire la confiance en soi de ceux qui le subissent, qu’il est source de disparités sociales car il est source de discriminations et qu’enfin il existe bel et bien en entreprise et lors des recrutements, alors c’est que mon article a toute sa place ici.
Si quiconque lit cet article s’interroge sur les modalités de recrutement de son entreprise, sur l’égalité des chances des personnes perçues comme étant d’origine étrangère au sein de son entreprise, sur l’évolution salariale de ces personnes, sur le plafond de verre qui empêche ces personnes d’accéder à certains postes, alors c’est que mon article a toute sa place ici.
Si mon article incite de grandes entreprises à intégrer plus de personnes perçues comme étant d’origine étrangère dans leurs campagnes de communication, alors mon article a toute sa place ici.
Si mon article permet une quelconque remise en question qui fasse avancer la société, l’école et l’entreprise, alors il a toute sa place ici.
Ma question : les statistiques ethniques étant interdites en France, comment évaluez-vous, prévenez-vous et combattez-vous le racisme et les discriminations à l’embauche ou d’évolution liées à l’origine au sein de vos entreprises ?
Et au sein des écoles ? Comment le racisme est-il combattu ?
Via mon association Les Etoiles Noires France, j’interviens ce jeudi 4 avril 2019 au sein du centre de formation Stho devant des étudiants futurs éducateurs de jeunes enfants pour une demi-journée de sensibilisation à l’importance de la diversité dans la littérature jeunesse et autres supports médias, jeux et jouets dédiés aux enfants.
Je fais comme le colibri, j’apporte ma goutte d’eau…
Je vous remercie de m’avoir lue, ici, sur ce réseau professionnel.
Livres : Mandela, Rosa Parks, Martin Luther King aux éditions Quelle Histoire.
#Diversité #EgalitéDesChances #WeNeedDiverseBook #WeNeedDiversity #RepresentationMatters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *