Ma fille ne peut-elle pas être présidente ?

Bonjour à tous,

 

Le 31 mai 2016, j’ai posté cet article après la mésaventure qui m’est arrivée dans une boutique de jouets et d’objets décoratifs => J’ai déniché… un chevalier noir, une princesse noire et un poupon noir.

 

L’article a suscité de vives réactions.

Me concernant, j’en ai beaucoup parlé autour de moi à ma famille, des amis, des collègues… (et même en pleine conférence sur la parentalité).

 

En partant de la boutique de cette dame, je lui ai donc fait commander d’autres chevaliers noirs et je lui ai dit que je repasserai les acheter et aussi quand elle aura reçu les poupées en tissu.

 

Depuis, bien évidemment la colère montant, je me suis dit que je n’y retournerai pas, que je ne lui donnerai pas à nouveau mon argent. Mais ce soir, je réfléchis encore.

 

Ça me tracasse de ne pas savoir si après notre discussion, cette dame a ou pas réfléchi à ses propos et réalisé la teneur de ceux-ci. J’ai envie de savoir…

 

Alors, je me dis que peut-être je retournerai tout de même acheter les articles que j’ai commandé mais je voudrai relancer la discussion avec elle.

 

Je réfléchis au fait de lui avouer que j’ai été choquée. Lui faire prendre conscience que nos petites filles ont besoin de ce genre de tableau et que donc nous serions contentes de les trouver en magasin. De lui dire qu’à la limite elle pourrait n’en commander qu’un et que s’il se vend, en commander un autre et ainsi de suite. Lui faire comprendre que si elle ne le commande pas, les mamans des petites filles noires ne sauront pas que ce tableau existe donc forcément il ne se vendra pas et donc la créatrice ne sera pas encouragée à en créer d’autres. Lui dire qu’elle perd des clients supplémentaires.

 

J’ai l’impression que je ne peux pas laisser cette discussion tel que nous l’avons terminée, même si j’ai bien pris soin d’essayer de lui faire prendre conscience de ses propos. Pour que le sujet soit clos dans mon esprit, j’ai besoin de savoir si elle y a réfléchi…

 

Et là je me dis que peut-être elle ne voudra quand même pas le commander parce que peut-être (je dis bien peut-être) c’est elle que ça dérange d’afficher dans son magasin une petite fille noire qui souhaite être présidente…

Vis ma vie de maman noire…

Laisser un commentaire