Je veux de la diversité dans tous les produits dérivés !

Cartes postales

 

Le manque de diversité occupe maintenant toutes mes pensées, quoique je fasse, quoique j’achète, quoique je regarde à la télé (d’ailleurs je ne regarde pratiquement plus la télé moi qui croyais cela impossible), je ne pense plus qu’à ça.

Je devais acheter une carte postale que j’enverrai à mon fils jeudi. J’ai trouvé cette mignonne petite carte avec des petits garçons et des petites filles déguisées. Parfait pour un enfant de 7 ans ! Mais voilà… Sur cette carte aucun enfant ne ressemble à mon fils… Au premier abord, je n’ai pas envie de la prendre. Puis, je la prends quand même… Mais j’en achète une deuxième avec des bateaux pour me laisser le temps de réfléchir…

Un jour mon fils m’a dit « Maman, à moi tu m’en parles même pas de ton blog ». Je suis restée scotchée ! « Mais où as-tu entendu parlé de ça ? », lui ai-je demandé. « Ben, toi. T’en parles à tout le monde sauf à moi. » 

C’est vrai. Il est assez grand maintenant pour que je partage avec lui ce que je fais et pourquoi je le fais 🙂 Alors je lui explique ce qu’est un blog. Et aussi pourquoi maman s’intéresse autant aux personnages noirs dans les livres et les jouets.

Ce qui est drôle (ou pas) c’est que maintenant il me fait la remarque dès qu’il y a ou pas un personnage noir dans une série télé, dans un magasin de jouets et même parmi les joueurs de l’équipe de France de football ! 🙂 « Maman ! Regarde ! Y a trois noirs ! Quatre noirs ! » ^^

Est-ce bien ou pas de lui faire prendre conscience de sa couleur de peau et du manque de représentativité dont nous « souffrons » ? Je ne sais pas. 

Ce que je sais, c’est qu’avoir l’attitude inverse n’a pas porté ses fruits non plus.  Jusqu’à aujourd’hui, nos parents avaient justement fait le contraire : ne pas nous faire prendre conscience de notre différence. Allant même jusqu’à nous demander de rester « discrets » dans la vie.

« Ou ja nwè » nous disent souvent nos parents antillais. Ce qui signifie « tu es déjà noir(e) ». Et ce qui sous-entend « Déjà que tu es noir(e) alors n’en rajoute pas en te faisant remarquer. » Ils ont jugé bon de nous demander (parfois, souvent, sans le formuler) de nous fondre dans la masse, de se rendre invisible, de s’intégrer (le mot à la mode) et ce, même si nous sommes français. Aussi, on nous a toujours dit qu’on aura besoin de travailler deux fois plus pour avoir nos chances dans la vie parce qu’on est noir.

Alors, je ne sais pas si moi je fais le bon choix, mais je tente puisque l’inverse n’a pas plus fonctionner. Je fais mon fils prendre conscience de sa différence pour qu’il ne se réveille pas un matin en se rendant compte qu’il est noir parce qu’on lui a fait une remarque désobligeante. Puis, je l’encourage à toujours faire de son mieux. Non pas à en faire deux fois plus parce qu’il est noir, mais à en faire toujours plus parce qu’il en est capable.

Enfin… ce texte était à l’origine un simple post Facebook. Il s’est transformé en un long article qui reflette exactement tout ce qui me traverse l’esprit quand je souhaite acheter une simple carte postale à mon fils…

Si certains d’entre vous connaissent un endroit dans Paris où je peux acheter une jolie carte postale avec des personnages noirs pour mon fils, je suis preneuse ! Merci ! ^^

Laisser un commentaire