Noire. La vie méconnue de Claudette Colvin.

♥Coup de coeur♥

 

Résumé

Prenez une profonde inspiration. Vous voici à présent dans la peau de Claudette Colvin, une adolescente noire de 15 ans qui vit dans l’Alabama des années 1950. Depuis votre plus tendre enfance, vous savez que blancs et noirs doivent vivre séparés sous peine de prison ou de mort. Mais aujourd’hui, vous allez changer l’Histoire…

Mon avis

J’ai pas de mots… Cela fait des mois que je voulais écrire cet article sur ce livre mais je n’arrivais pas à prendre le temps pour. C’est chose faite. Je profite de ces quelques heures de libres ce dimanche pour enfin poser mes mots au sujet de ce livre bouleversant.

Nous connaissons à peu près tous Rosa Parks. Mais sommes-nous aussi nombreux à connaître Claudette Colvin ? Et pourtant… Elle a résisté avant Rosa Parks et n’avait que 15 ans…

Lire la suite

Faire la différence entre Réussir et Se sentir capable de.

Nous sommes dans la nuit du 9 au 10 janvier 2020, il est 1h18 quand je commence cet article.

Fais ce que tu aimes. Fais le à fond et partage-le.

Aujourd’hui, j’ai passé toute la journée à peindre. Cela faisait un moment que j’ai en tête le portrait de Toni Morrison. Ou plutôt, un jour, j’ai eu une vision de ce tableau qu’il me fallait peindre. C’est littéralement ça, une vision. Je ne saurai vous expliquer mais quand je peins un tableau c’est parce que je l’ai vu avant dans ma tête. Souvent, quand cela arrive, même quand le tableau me paraît compliqué à réaliser, si je l’ai vu c’est que je suis capable de le réaliser.

Normalement, j’avais bien d’autres choses à faire aujourd’hui, mais voilà, il fallait que je le peigne. J’ai fini mon tableau il y a environ une heure et depuis, je scrolle sur Instagram. A vrai dire j’ai passé une heure à regarder le compte de Cleeveland Roumillac (j’adore cet humoriste !!) et celui d’une danseuse réunionnaise que je viens de découvrir. Son compte c’est @malaika_slt.

Ces deux personnes sont passionnées par ce qu’elles font, cela ne fait aucun doute. Ça se sent, ça se voit, ça s’entend. De fait, je trouve qu’elles transpirent le bonheur, l’épanouissement. Leur art les transportent et les a menés là où ils sont.

Ta passion te mènera là où tu dois aller. Suis la.

Lire la suite

Se découvrir haut potentiel (et bien d’autres choses) à 37 ans

Crédit photo : Violette Tannenbaum (merci pour cette magnifique photo !) Aussi, si vous souhaitez écouter mon interview dans le podcast de Violette, The Black Lemonade Podcast, c’est par ici !

Introduction.

Nous sommes le 27 décembre 2019. J’ai débuté cet article le 12 septembre 2019, ne pouvant me résoudre à le terminer et surtout à le publier. Peur. Peur d’être critiquée, jugée, rejetée. Peur de me mettre encore un peu plus à nue et exposer ce qui peut représenter une fragilité. Mais aujourd’hui c’est chose faite parce que ça y est ! Je n’ai que faire de ce que l’on pensera et dira de cet article. I am just speaking my truth (« Je dis juste ma vérité »). Et puis c’est mon blog, et puis c’est ma vie et puis j’ai envie de partager cela avec vous, en tous les cas avec ceux qui seront intéressés de lire cet article et encore plus avec ceux que cela pourrait aider.

Dès qu’on entend parler de haut potentiel, on entend souvent quelqu’un dire « Ah ! C’est à la mode ce truc maintenant. Tout le monde est haut potentiel ». Merci à ma formation de coaching qui m’a appris à prendre du recul par rapport à ce que les gens disent car 1/ ils ont leur propre carte du monde et c’est ok, 2/ ce qu’ils disent parle de leur vérité, pas de moi (pour l’avoir expérimenté, je sais que c’est vrai), 3/ si ce que je dis, ce que je fais, qui je suis peut déranger certaines personnes, je peux inspirer et être utile à tellement d’autres que je me refuse de rester silencieuse et 4/ je suis libre et légitime d’être, de faire et de penser et à partir de là… tout est ok.

Lire la suite

Exposition « Diversité, rêves et ambitions » 28/10/2019 au 9/11/2019

En décembre 2016, j’écrivais sur mon carnet des choses à réaliser « J’exposerai mes tableaux ». A l’époque je n’en avais fait qu’un ou deux, je ne savais pas si j’en ferai d’autres et je ne savais absolument pas quand, où ni comment je me débrouillerais pour faire une expo. Mais je savais que ça arriverait… La tâche à laquelle je devais m’employer entre temps c’était de peindre d’autres tableaux. Alors j’ai peint. Le premier tableau c’était un astronaute. Vous vous souvenez ? Mon anecdote malheureuse dans la boutique où je cherchais un tableau pour mon fils avec un personnage noir ? (A lire ici Ma fille ne peut-elle pas être présidente ?).

Lire la suite

Comment aider son enfant à apprendre sa leçon de géométrie ?

 

 

 

 

Rien qu’à écrire le titre, je bous. Mon fils rentre de l’école ce soir et comme devoir, on lui demande « d’apprendre sa leçon de géométrie ». Je lui demande alors de sortir sa leçon et de la lire. A la lecture, je peux constater qu’il ne comprend pas ce qu’il lit : il bute sur les mots, il lit lentement, les phrases sont décousues. Je lui demande alors s’il comprend ce qu’il lit. « Pas tellement » me répond-il. Je lui demande de relire en essayant d’être attentif et que l’objectif de cette lecture est de pouvoir ensuite m’expliquer sa leçon avec ses mots.

Lire la suite

Exposition Le Modèle Noir au musée d’Orsay… ou ce qui me pousse à me rendre au musée

Portrait de Madeleine dit aussi Portrait d’une femme noire, présenté au Salon de 1800 sous le titre Portrait d’une négresse de Marie-Guillemine Benoist – 1800, huile sur toile. Paris, musée du Louvre.

Le 18 juin 2019, je suis allée voir l’exposition Le Modèle Noir au Musée d’Orsay à Paris. Je ne me souviens pas la dernière fois que je suis allée à une expo, la dernière fois que je suis allée dans un musée…

Parfois on entend des personnes dire « Je ne suis pas trop musée », « Je ne suis pas trop expo ». Ce n’est pas mon cas. Mais ce qui est sûr c’est que les fois où je suis allée au musée peuvent se compter sur les doigts de deux mains. Y suis-je réfractaire ? Oh que non ! Bien au contraire. Alors pourquoi ?

Lire la suite

Nos enfants racisés et les violences policières.

Spoiler alert sur le podcast de Mamadou et Bineta et sur la série Kalief Browder sur Netflix.

Je viens d’écouter le huitième épisode du podcast de Bineta qui s’intitule « Mamadou et Bineta. Conteurs de belles histoires ». Dans cet épisode, elle reçoit Djiby, jeune garçon noir de 11 ans, déléguée de classe depuis le CM1 et encore aujourd’hui en 6ème. Il vit à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis.

Durant les vingt premières minutes, je suis touchée, émerveillée par la maturité et la pertinence des propos de Djiby et amusée par son humour. Djiby aspire à faire de la politique pour « casser le mur entre les riches et les pauvres ». Il aimerait devenir Président de la République française mais il sait que ce sera difficile « parce qu’en France avec sa couleur de peau, c’est pas open bar ! » Je pense que l’affaire est à suivre car Djiby a l’air engagé, déterminté, conscient et intelligent.

Puis, à la 21ème minute, le choc.

Lire la suite

Mathématiques et intelligences multiples : comment aider son enfant à apprendre ses tables de multiplication.

 

Mon fils est en CM1 et c’est un assez bon élève. Il se débrouille assez bien dans toutes les matières. J’ai pu constater qu’il a une très bonne mémoire, il retient très bien et très vite ses leçons et ses poésies. Il se débrouille bien en mathématiques aussi même s’il lui faut parfois un certain temps pour assimiler les nouveaux apprentissages. En dehors de l’école, il adore beaucoup de choses : apprendre ses chansons préférées par coeur pour ensuite les chanter (et du coup il les apprend vite), tester différents sports, il est très curieux des différentes activités sportives et/ou culturelles, artistiques qui s’offrent à lui. Aussi, il adooore danser ! Il n’a pas pris ça loin je pense 🙂

Récemment, je lui faisais réviser ses tables de multiplication alors que nous étions en voiture. Je trouvais qu’il mettait du temps à donner les réponses alors qu’il connait ses tables de multiplications. Quand cela arrive, ça me dépasse un peu. Et parfois même, je commence à m’énerver alors que je ne le souhaite pas. Je lui ai demandé, à son avis, ce qui l’empêchait de donner les bonnes réponses et rapidement. Il m’a répondu qu’il n’arrivait pas à se concentrer car il avait beaucoup de choses dans la tête.

Dans ma formation de coaching et dans mes lectures, j’ai appris que le fait de mobiliser le corps et la vision pouvait aider à se concentrer, comme lorsque je peins.

Lire la suite

La boulimie de livres ou le complexe du manque de culture générale

 

J’ai une confidence à vous faire… En ouvrant mon blog, d’années en années, il y a une chose dont je me suis rendu compte. Au-delà de la recherche de représentations positives pour mon fils et au-delà de vouloir lui transmettre le peu de culture « afro » que j’ai, j’ai pris conscience que j’essayais (j’essaie ??) aussi de rattraper un retard. Mon retard en culture générale… Le complexe du manque de culture générale est un « mal » qui touche beaucoup de personnes et que peu osent avouer.

Lire la suite

Tiens-toi droite

Résumé

« Adjoa, tiens-toi droite. » Je l’ai entendue combien de fois dans ma vie, cette chanson ? Ici à Djougou, pour faire grandir une fillette, on lui pose des trucs sur la tête et elle doit les pousser le plus haut possible vers le ciel, sans les faire tomber. Plus elle grandit, plus c’est lourd.

Communiqué de presse de la maison d’édition

Dans la lignée de Brindille, Tiens-toi droite, nouvel album de Rémi Courgeon, raconte le magnifique portrait d’une jeune Africaine qui prend sa vie en main.

« Adjoa, tiens-toi droite. » Je l’ai entendue combien de fois dans ma vie, cette chanson ? Ici à Djougou, pour faire grandir une fillette, on lui pose des trucs sur la tête et elle doit les pousser le plus haut possible vers le ciel, sans les faire tomber. Plus elle grandit, plus c’est lourd.

Les colis sont si lourds que l’on se pèse pour voir qui porte le plus gros fardeau, les colis prennent tant de place que les enfants sont portés dans le dos. Sur leur tête, les femmes portent des calebasses, des cages à lapin, des fagots et du manioc, mais elles portent aussi des secrets durs à garder, des petites jalousies, des déceptions et des amours cachés… Adjoa fait partie de ces femmes, mais sa vie bascule le jour où elle doit porter des planches de bois chez le menuisier Sossou. Le fardeau est tellement lourd qu’elle le pose et y découvre un révolver avec 3 balles dans le barillet…

Lire la suite